Troll_1             lutin003

Un homme qui s'appelait Charlie , était un voyageur agricole qui parcourait la France à la recherche de travail. Il avait faim . Il croisa un homme , un vagabond sur son chemin.

          maison293   maison293   maison293

Il lui demanda :  " Le village est t'il encore loin , car je meurs de faim et j'espère pouvoir recevoir quelque chose de ses braves gens et manger un peu "

L'homme lui dit ceci :<ici tu est sur les terres bretonnes, les gens ont le coeur aussi dur qu'une pierre , je n'ai même pas put avoir un petit croûton de pain rassi , ils sont peu charitables et n'ont aucune pitié de pauvres hommes comme nous !>

" Hé bien tant pis je tente quand même ma chance "

Bonne_chance_1

Charlie se dirigea vers le village en repensant à ce que lui a dit le vagabond. En chemin il ramasse du petit bois. Il arrive sur la place du village et dépose son tas de bois. IL va frapper au portes des maisons , en demandant juste de quoi manger. Il ne reçu que refus , ou portes closes. Les gens lui firent comprendre qu'il n'était pas le bien venu. Alors il retourna vers son tas de bois, auquel il mit le feu  utfeu34_1_, et sorti un chaudron utfeu36_1_et une louche couverts007, puis se dirigea vers la fontaine et rempli d'eau son chaudron qu'il posa sur le feu . Il fit du bruit, tout en sifflotant pour que les gens le regarde. Il remarqua que plusieurs personnes le regardait au travers de leurs rideaux. Alors étant bien sur d'être observer par tous, il alla ramassé trois pierres sur le sol et les plongeas dans sa marmite, et se mit à tourner avec sa louche dans le chaudroninclassable003. Au bout d'un moment il  porta la louche à sa bouche et parla très fort, pour que tous puisse l'entendre.

" Que cette soupe au pierres est bonne "

Il continua ainsi a plusieurs reprises. Il vit un homme sortir de chez lui et s'approcher. L'homme lui demanda ce qu'il faisait , il lui répondit :

" Une soupe aux pierres mais elle serait meilleur si j'avais eu deux ou trois pommes de terre à rajouté "

Là l'homme se dit qu'il devait bien finalement lui rester deux pommes de terre patates005, et il les donnas à Charlie.

Plusieurs des villageois intrigués s'approchèrent aussi.

Il tourna donc sa soupe pendant quelques minutes  , puis la regoûta et dit :

" J'avais raison avec ces pommes de terre elle meilleure ,ma fois dommage que je n'ai plus d'autres légumes, je suis sur qu'elle aurait été bien plus savoureuse avec deux ou trois carottes carottes006, poireaux  divers_legumes008et oignons oignons002 , et du choux choux"

Alors comme par magie, les légumes sont apparus et même un morceau de viande viande.

Charlie laissa cuire sa soupe, et ensuite la partagea avec les villageoiscasseroles006, qui avouèrent qu'ils venaient de mangé la meilleure des soupes au pierres.

Moral de l'histoire : Avec un peu de bonne vonlonté et peu de chose et en les partageant on arrive à faire de belles choses.

PS : Cette histoire prouve que les bretons peuvent être acceuillant et généreux. Attention à ceux qui ne croit pas au histoires bretonnes en vous promenant dans les landes , les lutins,  korrigans et troll vous jeterons un sort !!

lutin025 lutin019 Troll_1Si , si parole de vrai bretonne Animation30